Pommes.png

Manger Bio Local En Entreprise

Le projet Manger Bio Local en Entreprise est un projet initié par Corabio et FL Conseil en 2011, avec le soutien de la Région Rhône-Alpes, la DRAAF Rhône-Alpes et le Syndicat National de la Restauration Collective. La démarche consiste à accompagner la restauration d’entreprise vers l’introduction régulière et croissante de produits biologiques locaux (issus de la région Rhône-Alpes) dans l’offre alimentaire.

Depuis 2011, 19 restaurants d’entreprises rhônalpins, soit près de 20000 salariés concernés, ont rejoint le dispositif. Chaque entreprise, aux côtés de son partenaire de restauration, s’engage pour un accompagnement de 3 ans dans une convention tripartite signée avec Corabio.

Le dispositif permet aux entreprises d’être accompagnées vers une démarche globale de qualité alimentaire, à travers un accompagnement individuel du restaurant (diagnostic, suivi des équipes de restauration, développement des approvisionnements locaux), des actions de communication et de sensibilisation des convives sur la thématique de la consommation responsable, et de la mise en lien et fédération des acteurs lors de groupes de travail collectifs pour une co-construction de la démarche et de ses objectifs.

Carte_RA_MBLE_2016.jpg

Pour quels résultats ?
Au commencement de la démarche, les produits biologiques locaux étaient généralement absents des restaurants d’entreprises. Par leur engagement dans le projet, les restaurants ont relocalisé leurs achats vers des approvisionnements biologiques locaux, en direct avec les groupements de producteurs du territoire (Agricourt, Bio A Pro, la Bio d’Ici, Mangez Bio Isère).

Certains restaurants ont même dépassé les objectifs fixés avec plus de 20 % d’approvisionnements bio locaux quotidiennement dans les menus. Toutes les familles de produits sont concernées : produits laitiers, fruits et légumes, produits carnés etc. Les partenariats entre restaurateurs et agriculteurs ont permis de structurer les filières, vers une adaptation de chacune des parties aux contraintes du terrain et de développer les gammes de produits existants, notamment pour les produits carnés.
Pour l’année 2015 le projet Manger Bio Local en Entreprise représente 900 000 € HT de produits biologiques locaux consommés achetés auprès des groupements de producteurs et donc au bénéfice direct des filières agricoles locales.

Pour les convives la démarche a permis davantage de communication et d’informations sur l’origine et la provenance des produits. Conséquence d’une offre de produits biologiques locaux de plus en plus développée, un nombre croissant de convives consomme bio et local chaque jour. Le projet a montré qu’après trois ans d’accompagnement 40 % des convives prennent au moins un produit bio local chaque jour.
Outre le débouché économique nécessaire pour les agriculteurs, de nombreuses autres conséquences positives ont émergé pour une amélioration globale de la qualité alimentaire en restauration d’entreprise : accroissement de l’utilisation de produits frais et bruts, meilleure prise en compte de la saisonnalité, création et adaptation des recettes et procédés culinaires etc.
Le projet a été le vecteur d’une réflexion globale de “ développement durable ” au sein des restaurants et des entreprises. De nombreuses initiatives parallèles ont vu le jour, portées par les entreprises ou les sociétés de restauration (mise en place de marché bio, paniers, pause traiteur bio, …) dans l’objectif de déployer les efforts entrepris au service d’une alimentation de qualité.


Témoignage : Gérard GAYET - Éleveur dans les Monts du Lyonnais

"En tant que groupement de producteurs, la restauration d’entreprise nous a apporté une bonne bouffée d’oxygène : à la création du projet en 2011, la restauration d’entreprise était pour nous très marginale. En 2014, avec 1,2 millions € de CA, c’est 25 % chiffre d’affaire, et pour 2015 nous serons au-delà de 30 %. C’est un secteur qui a pérennisé notre structure, alors que les débouchés en restauration scolaire stagnent. Cela nous a apporté de la sécurité notamment en maraîchage avec la problématique des vacances pour les scolaires, alors que l’entreprise consomme toujours.

Nous nous sommes structurés entre producteurs car cela commence à durer dans le temps, ce qui nous permet de planifier la production. L’offre est là, il n’y a donc pas de problème d’approvisionnement mais il y a un réel besoin de structuration. Nos structures auraient eu beaucoup de mal à tenir s’il n’y avait pas eu la restauration d’entreprise. Par ailleurs ce qui est intéressant c’est de sensibiliser tous les convives, qui sont également consommateurs à domicile de produits biologiques. Certains de nos producteurs sont également sur le marché de détail et retrouvent ces consommateurs qui ont été sensibilisés par l’entreprise à consommer bio. ”

Pour en savoir plus : Mathilde Azzano – mathilde.azzano@corabio.org – 04 75 61 56 18